Vous êtes ici Home
Envoyer Imprimer PDF

Présentation et objectifs de l'examen Red Hat Certified System Administrator (RHCSA ) (EX200) :

Présentation

Ce guide propose des informations de référence pour la préparation de l'examen RHCSA. Red Hat n'est pas responsable du contenu ou de l'exactitude d'autres guides, livres, ressources en ligne ni de toute autre information fournie par des organismes ou par des personnes externes à la division Formation et Certification de Red Hat. Red Hat se réserve le droit de modifier ce guide si nécessaire et conseille aux candidats qui se sont inscrits à des cours ou à des examens de vérifier régulièrementles mises à jour de ce guide.

Les employeurs potentiels de titulaires d'une certification RHCSA peuvent vérifier l'authenticité de la certification ici.

Examens basés sur des tests réels

L'examen Red Hat Certified System Administrator (RHCSA) consiste en des tests réels qui permettent de vérifier les aptitudes et les connaissances des candidats en administration de systèmes Red Hat Enterprise Linux. Un certain nombre de tâches d'administration sont à réaliser et l'évaluation finale permet de déterminer si les objectifs fixés ont été atteints. Les tâches proposées sont similaires à celles rencontrées dans le cadre professionnel.

Résultats et publication des résultats

Les résultats officiels à l'examen RHCSA sont publiés exclusivement par la Centrale de certification Red Hat. Red Hat n'autorise pas les examinateurs, les partenaires de formation ni tout autre personne ou organisme à donner directement les résultats aux candidats. Les notes à l'examen sont généralement communiquées dans les trois (3) jours ouvrables (aux États-Unis) qui suivent l’examen.

Les résultats donnent une note globale par section. Red Hat ne communique pas les résultats de chaque question et ne fournira pas non plus d'informations complémentaires sur demande.

Contenu de l'examen RHCSA

L'examen RHCSA est un examen pratique d'une durée de deux heures. Lors de l'examen, les candidats n'ont pas accès à Internet et aucun document externe n'est autorisé. La documentation fournie avec Red Hat Enterprise Linux est disponible.

Préparation à l'examen RHCSA

Red Hat encourage tous les candidats à l'examen RHCSA à suivre au moins une formation officielle afin de se préparer correctement. La participation à ces cours n'est pas obligatoire ; il donc possible de choisir de ne passer que l'examen. De nombreux candidats ayant réussi l'examen, et qui ont participé au cours tout en possédant déjà de bonnes aptitudes et connaissances, ont indiqué que la formation leur avait été bénéfique.

Pour vous aider à choisir le cours le mieux adapté à vos besoins, Red Hat met à votre disposition un outil d'évaluation des compétences en ligne.

Inversement, bien que la participation aux cours Red Hat puisse jouer un rôle important dans la préparation à l'examen, elle ne garantit pas à 100% la réussite à l'examen. Une expérience et une pratique préalables ainsi qu'une aptitude innée constituent d'autres facteurs importants.

De nombreux livres et autres ressources sur l'administration système des produits Red Hat sont disponibles. Red Hat n'approuve officiellement aucun des manuels de préparation aux examens. Des lectures complémentaires peuvent cependant vous permettre d'approfondir votre compréhension et se révéler utiles.

Objectifs de l'examen

Les candidats doivent être capables d'effectuer les tâches suivantes :

  • Démarrer, redémarrer et arrêter le système en suivant la procédure normale
  • Détecter et corriger les problèmes de démarrage
  • Démarrer le système dans divers niveaux d'exécution pour la résolution de panne et la maintenance
  • Utiliser le mode mono-utilisateur pour accéder à un système dont le mot de passe root n'est pas connu
  • Détecter et corriger les paramètres réseau mal configurés
  • Détecter et corriger les problèmes de résolution de nom
  • Détecter et corriger les problèmes de permissions et de violations des politiques SELinux
  • Détecter et résoudre les problèmes de stockage sur disque (hors pannes matérielles)
  • Ajouter, sans provoquer de dysfonctionnement du système, des partitions, des volumes logiques, des systèmes de fichiers et du swap
  • Ouvrir, monter, démonter et fermer des systèmes de fichiers chiffrés avec LUKS
  • Étendre des volumes logiques ext4 non chiffrés
  • Ouvrir une session en tant qu'utilisateur et passer en mode super-utilisateur
  • Accéder à des systèmes distants avec ssh et VNC
  • Trouver et lire la documentation en ligne contenue dans le répertoire /usr/share/doc à l'aide de man, info et files
  • Trouver et analyser les fichiers journaux système
  • Analyser les données journalisées à l'aide de grep et des expressions régulières
  • Accéder à une invite shell bash et exécuter des commandes avec la syntaxe adéquate ; utiliser les pipes et la redirection d'E/S
  • Créer et modifier des fichiers texte avec des éditeurs de texte, tels que gedit et vim
  • Gérer les ressources système : identifier les processus voraces en CPU/mémoire, définir la priorité d'un processus avec renice et mettre fin à un processus avec kill
  • Gérer les fichiers et les répertoires : création/suppression/copie/déplacement et  des liens physiques et symboliques
  • Archiver et compresser des fichiers avec les commandes tar, gzip et bzip2
  • Installer Red Hat Enterprise Linux manuellement en mode graphique à partir d'un média d'installation réseau
  • Installer Red Hat Enterprise Linux automatiquement avec Kickstart
  • Configurer une machine physique en tant qu'hôte de virtualisation RHEL
  • Gérer les machines virtuelles : installer, démarrer, arrêter, configurer une VM pour son démarrage automatique au boot de l'hôte et accéder à sa console graphique
  • Gérer les partitions de disques : maîtriser les partitions de style MBR (principales, étendues, logiques) ; créer et supprimer des partitions ainsi qu'en afficher la liste
  • Gérer les volumes logiques : créer/supprimer des volumes physiques, les assigner à des groupes de volumes, créer/supprimer des volumes logiques
  • Créer et configurer des partitions et des volumes logiques, les chiffrer avec LUKS pour exiger un mot de passe et monter un système de fichiers non chiffré au démarrage
  • Gérer des systèmes de fichiers ext4 : créer, ajouter un label, monter, monter automatiquement un système de fichiers au démarrage (avec un UUID ou label), le démonter
  • Monter et démonter des systèmes de fichiers réseau CIFS et NFS, manuellement ou en configurant autofs
  • Gérer les périphériques réseau : maîtriser les concepts de base de l'adressage IP et  du routage, configurer les adresses IP et le routage par défaut de manière statique ou dynamique
  • Gérer la résolution de noms : définir le nom d'hôte (localhost), configurer le fichier /etc/hosts et utiliser un serveur DNS existant
  • Gérer les services réseau : démarrer, arrêter des services, vérifier leur état, les configurer pour démarrer automatiquement au boot
  • Planifier des tâches à l'aide de cron et at
  • Gérer les comptes et groupes d'utilisateurs locaux : créer, supprimer et changer les mots de passe, définir les règles de péremption, configurer les appartenances aux groupes
  • Utiliser les comptes et groupes d'utilisateurs en réseau stockés dans un service d'annuaire LDAP existant
  • Gérer les permissions standards : afficher, interpréter et modifier ugo/rwx
  • Utiliser les répertoires sgid pour la collaboration
  • Définir et gérer les ACL (listes de contrôle d'accès)
  • Gérer la sécurité SELinux : définir les modes enforcing/permissive, lister les contextes de fichiers et de processus, rétablir le contexte de fichiers par défaut, configurer les politiques avec les booléens
  • Gérer les paramètres par défaut du pare-feu avec des outils de base
  • Installer et mettre à jour des packages depuis RHN ou un référentiel distant, ou à partir du système de fichiers local
  • Mettre à jour correctement le package du noyau
  • Modifier le chargeur d'amorçage du système
  • Configurer le système pour synchroniser l'horloge système via des serveurs NTP distants
  • Déployer un serveur VNC pour permettre le partage de plusieurs postes de travail
  • Déployer des services de partage de fichiers avec HTTP/FTP
Red Hat Certified System Administrator (RHCSA)

Pour ceux ayant assisté à une formation sous la version RHEL5 et ceux qui doivent maintenant suivre aux examens RHCSA et/ou RHCE sous RHEL6, Redhat ont ajouté un document de MISE À JOUR que nous vous encourageons à lire avant d'essayer ces examens. Tandis qu'il ne vous donnera pas les réponses il vous aidera pourtant dans vos préparations pour ces examens.

Certifications RHCT et RHCSA : quelles sont les différences ?

Les titulaires d'une certification Red Hat Certified Technician (RHCT) ont fait la preuve qu'ils maîtrisent les compétences d'un administrateur système. Ces compétences sont très recherchées par les entreprises qui ont déployé Red Hat Enterprise Linux. La fonction que ces personnes occupent est généralement celle d'Administrateur système. Les offres d'emploi pour des postes correspondant à ces compétences ont généralement pour intitulé « Administrateur système ». En outre, des enquêtes montrent que le salaire des titulaires d'une certification RHCT est plus élevé que celui de titulaires d'une certification obtenue avec un autre programme. Autrement dit, le terme « technicien » est en-deçà des compétences réelles. Avec sa nouvelle formation Red Hat Certified System Administrator (RHCSA), Red Hat vise à offrir une certification dont l'intitulé est plus en phase avec le marché et plus représentatif des compétences en administration de systèmes.

Les compétences validées par une certification RHCSA sont similaires à celles d'une certification RHCT. Toutefois, certaines compétences Red Hat Certified Engineer (RHCE) seront désormais validées dans le cadre d'une certification RHCSA et vice versa. Ceci permet d'établir un parcours de certification plus clair et plus simple grâce auquel les entreprises pourront prendre des décisions informées par rapport à leurs besoins en formation actuels et futurs.

Obtention d'une certification RHCSA

Pour obtenir la certification RHCSA, les candidats doivent faire la preuve qu'ils ont acquis les compétences nécessaires pour administrer des systèmes Linux lors d'un examen pratique d'une demi-journée. Cet examen peut être acheté séparément (EX200) ou en combinaison avec un cours lors de l'inscription.